6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 16:34

 

Regarde la forêt faite de tous les chênes

qui soutiennent l'impénétrable frondaison ;

en son lent bercement de houle à l'horizon,

elle résiste au vent qui dévaste les plaines.

 

L'ouragan s'époumone en hurlantes haleines ;

il s'exaspère ; il veut la terrasser d'un bond ;

mais son assaut dans les vertes cimes ne rompt

qu'une rare brindille au-dessus des fontaines.

 

Car mêlant leurs rameaux sous le farouche autan,

les grands arbres, unis dans un immense ahan,

s'entraident de leurs troncs roides et de leurs branches ;

 

et contre la bourrasque et les fureurs du ciel,

géants aux bras démesurés, aux fermes hanches,

luttent dans le péril d'un seul cœur fraternel.

 

 

 

Honoré Broutelle

Poèmes sarthois

Les Imprimeries du Golfe

SG