18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 06:03

 

Plus rien que le silence venu

comme une barque lente

 

le froissement de l'air

sous les doigts

amoureux

 

et cette odeur de lait

que font les liserons

 

alors

dans l'embellie de l'arbre

l'ombre

est un chat qui dort

 

 

 

 

Jean-Pierre Siméon

A l'aube du buisson

Cheyne éditeur, 1990

SG