28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 06:18

 

Que les bois aient des arbres,  

Quoi de plus naturel ?

Que les arbres aient des feuilles,

Quoi de plus évident ?

Mais que les feuilles aient des ailes,

Voilà qui, pour le moins, est surprenant.

Volez, volez, beaux arbres verts.

Le ciel vous est ouvert.

Mais prenez garde à l’automne, fatale

Saison, quand vos milliers et milliers

D’ailes

                             redevenues feuilles,

                                                   tomberont. 

 

 

 

Edmond Jabès

Petites poésies pour jours de pluie et de soleil

Gallimard, 1991 

SG