12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 17:32

 

Sur l'arbre parfois

L'oiseau se repose.

A peine on le voit,

On entend sa voix

Sous les feuilles closes.

 

Sans savoir d'où vient

L'oiseau qui se pose,

L'arbre ne dit rien

Mais il sent le lien

De l'âme et des choses.

 

Et l'arbre frémit

Un peu quand il ose

Se sentir l'ami

De l'oiseau parmi

Ses métamorphoses.

 

Car c'est la beauté

Qui fait une pause

Au cœur de l'été

Sur l'arbre enchanté

Où l'oiseau se pose.

 

 

 

Jacques Charpentreau

Ce que les mots veulent dire

Editions Vie Ouvrière

 

 

 

 

l arbre et l oiseau 

SG