22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 15:31

 

L'arbre, assailli d'un noir tourbillon de cailloux,

se venge en répandant par une douce pluie

de belles fleurs, de purs parfums,

d'excellents fruits.

La coquille des mers, quand le plongeur la tue,

lui répond en mettant des perles dans sa main.

Le rocher que le pic du mineur frappe et brise,

l'enrichit de rubis et l'orne de saphirs.

Le minerai que fond le feu de la coupelle pleure,

et des gouttes d'or restent quand il n'est plus

l'homme seul.

 

Mais, ô douce sagesse,

celui qui t'aime a beau se sentir détesté,

en vain la haine attaque et déchire sa vie,

jusque dans le supplice il ne cesse d'aimer.

Il bénit jusqu'au bras sanglant qui le torture,

et meurt d'amour pareil à l'arbre de Santal

qui parfume, en tombant, le fer de la cognée.

 

(Texte de Krishna - 2100 av. J.-C.)

 

 

Giani Esposito

Amoureux et savants,

dites qu'est-ce que l'homme ?

Editions du Rocher 

SG