27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 16:44

 

 

Quel  est  son nom ? Platane, érable ou marronnier ?

Je connais son tronc seul et le reste est chimère :

Sa racine, enfouie au secret du cellier,

Son faîte qui, là-haut, sur la toiture en verre,

Est curieusement soucieux de son pied.

 

Son tronc vit dans le monde, et sa cime est trappiste

Au cloître très fumeux des vieux toits de Paris ;

Elle vit en puriste

Loin des sommeliers noirs et des convives gris.

 

Le tronc, lui, connaît le calorifère,

Le rayonnement des maîtres d'hôtel,

Les Pontet-Canet, les Clos, les Castels

Les index goulus sur la carte chère,

Le gérant, plastron serein,

L’argot de la valetaille,

La caissière qui détaille

La ripaille

Et retient,

 

(Créatrice est sa mémoire) ;

 

Le tronc connaît son histoire

Et la flamme du grill-room

Et le petit nom du groom ;

 

Mais il souffre de fringale!

De la soif de tout un goum !

  

Tantale ?

Tantale !

  

Et, cependant, les pieds de l'arbre parisien

Trempent dans les vins fins.

 

 

 

 

Jules Supervielle

Les Poèmes de l'humour triste

Gallimard 

SG