11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 18:00

 

Il n'a pas d'âme

Mais choisit toujours une vue claire

 

C'est dans sa nature

 

Quand il bruit dans le vent

Il le fait car il ne connaît pas le serbe

Ni n'en a besoin

 

À l'aide de toute une bibliothèque d'oiseaux

Il renforce sa poésie

 

Mais il fonde son sens

Sur les pieds qui

Pourtant

Ne lui servent pas

Pour marcher

 

Pressentant qu'il ne serait pas

Allé loin

 

Avec sa philosophie

À la différence des hommes

Il n'a pas de gros frais

 

Il est aussi important car il

Représente

L'un des rares endroits

Ombrageux

 

Où l'amour

Est encore possible

 

Dans sa tête

Les oiseaux en question

Élèvent les jeunes

Font leurs besoins et le nid

Où ils peuvent

 

Ils s'envolent

Ils retournent

Mangent ce qu'ils trouvent

Vivent comme ils le savent

 

En un mot, ils chantent.

 

 

 

 

 

Boris Maruna

Points d'exclamation

Anthologie de la poésie croate contemporaine

Traduction du croate par Vanda Mikšić

Éditions Caractères, 2003

SG