19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 08:17

 

Je te conduirai, mon amour,

dans la forêt lumineuse

où les oiseaux sont bleus.

Les arbres y chantent une mélopée,

leurs ramures bruissent

comme les ailes des abeilles

qui butinent les roses.

Ô forêt des enchantements

où la vie éclot et meurt

aussi simplement qu'une feuille ;

où la terre s'épanouit

comme une fraîche fleur des champs.

Forêt de la luxuriance végétale ;

La source y répand la clarté essentielle ;

le ciel y semble si pur

que les nuages n'osent s'y aventurer.

Forêt lumineuse, mon amour,

où nos mains seront des lianes

qui ne pourront se détacher

de l'arbre de vie !

 

 

 

Jacqueline de Nonville

Chansons d'Avril

Imprimerie Pinson, 1976

SG