25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 06:06

 

Terre sacrée

brûlante

Il faut marcher pieds nus

figure d'ange flamboyant

doigts crispés sur du gel

 

Brocéliande

au plus vert des grottes la Sirène appelle

Le soleil chevauche les brumes

Les arbres paissent lentement

le sel maudit des paupières closes

Nous, nous boirons les mains hautes

à la fontaine descellée

qui distille l'eau goutte à goutte

 

Je suis venu vers toi une fleur à la main

fleur gorgée de silence de larmes

Chagrin d'enfant

matinée au fond du jardin

fruits défendus aux branches

 

Terre sacrée

brûlante

j'ai foulé le velours des bois

piétiné la croix de fougère

Qu'on trace autour de nous le cercle de craie

le cercle d'or des prunelles éteintes.

 

 

 

 

Jean Laroche

Ces mains vers l'aube

S. Chiffoleau, 1957

SG