27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 07:11

 

J'ai acheté au marché de Valparaiso

un rameau de cassier, une branche de mimosa,

soleil parfumé de l'hiver transi,

puis je suis reparti pour l'Ile-Noire

avec ma ramette et son odeurette.

 

Nous avons traversé la brume,

des champs réels, d'âpres ronciers,

des terres froides du Chili

(ciel violet sur

la route morte).

 

Que le monde serait amer

durant le voyage hivernal, dans l'étendue

sans fin et le crépuscule désert,

si je n'avais pour m'accompagner chaque fois,

chaque toujours,

la simplicité primordiale

d'une branchette de fleurs jaunes.

 

 

 

 

Pablo Neruda

La Rose détachée et autres poèmes

Traduit de l'espagnol par Claude Couffon

Gallimard, 1979

SG