22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:24
  

Bois fendus

Labourés

De brûlures

Sur la croûte

De leur ventre.

Bois traînés

Dans les trains

De brousse

Et arrachés

A la boue

Par les morsures

Des grues.

 

Bois battus

Abattus

Dans un silence

Gavé de canicule

Entre brume

Et crépuscule.

Grumes

Qui s'épousent

Nourries

De fuel

Et de poussière

Dans les cales

Et les bennes

Assaillies

De soleil

Et d'averses.

 

Grumes

Aux nervures

De bronze

Et de rouille

Jusque dans

Les pliures

Des coups reçus

Sous une lumière

Brûlante,

Injustement !

 

 

 

Paul Salmon

Lignes de Ciel

Les éditions du Typograph', 1998

SG