30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 07:00

 

Rivages de lumière

les forêts s'arrêtent une dernière fois

 

Je vois mon corps de pierre

là-bas sous la neige

 

Les yeux rouges des arbres à grives

sont peut-être dirigés vers nous

 

Comme ils s'ajoutent

je m'ajoute aux mélèzes.

 

 

 

Georges Rose

Volutes n°51, mars 1997

SG