11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 06:40
  

Hé, l'arbre sur ta colline

Et moi à ma fenêtre.

 

Moi seule qui te regarde

et qui t'aime. Toi seul.

 

Là-bas sur ta colline.

Mais me regardes-tu, arbre ?

 

Je suis seule. Je t'en prie.

Toi tu as des oiseaux, le ciel.

 

Moi ma fenêtre. Et j'y reste.

Je te regarde, arbre. Regarde.

 

 

 

 

Mohammed Dib

Œuvres complètes

Tome 1 - Poésies

Éditions de la Différence, 2007

SG