31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 06:06

83

 

tous les arbres du monde

déracinés à la file

voguent tête en bas dans les airs

dans la bataille

ils perdent leur culotte

leurs feuilles dansent dans les airs

et voltigent

et vocifèrent

et flamboient

le bout doré d'une cigarette

 

 

 

 

Ma Descheng

 

 

 

 

Ma Descheng

Rêve blanc

Âmes noires

Poème calligraphié par l'auteur

et traduit du chinois par Emmanuelle Péchenart

Éditions de l'aube, 2003

SG