17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 19:38

 

Les moustiques bruissent un son obscur,

étiré sur le chemin de la forêt à la forêt,

et comme avec des mots incertains

les nuages menacent la terre blêmie.

Noire, la forêt s'est détournée.

L'heure reste :

si bien que le soir passe

incognito.

 

 

 

 

Rainer Maria Rilke

Poèmes épars et fragments 1897-1926

Traduction par Rémy Lambrechts

Gallimard, 1994

SG