10 août 2021 2 10 /08 /août /2021 09:17

 

l'ombre du feu

s'étend

sur la forêt des jours

 

Séparé par la hache

de mes arbres passés

j'avais imaginé

reboiser l'avenir

 

je vois grandir les plants

pour l'appétit du feu

 

Je sais que sous les cendres

la terre un peu chaude

parlera de renaître

 

mais nous aurons brûlé

 

 

 

 

 

Georges Charrière

Vagabondages n°25

Nov/Déc 1980

SG