3 juillet 2021 6 03 /07 /juillet /2021 18:37

 

Je lève les yeux et je vois

les arbres de Suède qui se tournent vers moi

 

Ils hochent gentiment leur tête penchée

la lumière pâlit sur la terre

 

Tout en bas les lumières s'allument

Les Suédois un à un

 

Sortent faire des courses et se disent bonjour

aussi craquants qu'un cracker suédois qui

 

à peine sorti du paquet fait crac

Et bientôt l'air est plein de cracs

 

De schnapps de braques de weimar et

de moi, mes différents moi réunis,

 

suédois en cet instant, arbre moi-même

hochant la tête perdu au milieu des autres.

 

 

 

 

 

Ron Padgett

On ne sait jamais

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claire Guillot

Joca Seria, 2012

SG