5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 15:16

 

J'ai vu tes yeux derrière l'écorce

Des yeux bleus comme un lac

J'ai vu ton cœur au travers de l'arbre

Un cœur rempli de bonté

De ta sève ont jailli des sons purs et mélodieux

Je croyais qu'un rossignol était perché sur une de tes branches

Dans ta voix il avait fait son nid

Comme une feuille qui s'agite au moindre souffle

Ta main se tend pour accueillir l'orphelin ou l'étranger

Ton souffle puis puissant que celui d'Éole

Réchauffe la terre dont je suis faite

Toute ta ramure forme une voûte accueillante

Pour celui qui veut se reposer à tes pieds

Contre vents et marées, tu es là, prête à secourir

Et protéger l'oisillon apeuré

Au travers de l'arbre que tu es

J'ai vu ton âme et j'ai su trouver la paix.

 

 

 

 

Gribouille

Poésie au travers des grilles

Association des Amis des Chiens Guides d'Aveugles de Bretagne

1995

SG