12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 07:50

 

Nous effleurons les décombres de l'été,

les grandes frondaisons à claire-voie

où le vert et l'or ouvrent sur la brume

tapie entre les façades, une seule parole

d'oiseau dans le silence du matin

et l'on découvre que les vitres brillent

au loin pour refléter ce paysage calme

où la brise est légère dans l'arbre

où plus une feuille ne glisse.

 

 

 

Paul de Roux

Entrevoir

suivi de Le Front contre la vitre

et de La halte obscure

Gallimard, 2014

SG