29 septembre 2020 2 29 /09 /septembre /2020 08:10

 

Le désir de vivre cherche son incarnation,

qui est un arbre en automne, seulement

un arbre et ses feuilles qui roussissent

et déjà s’envolent sous les nuages,

rejoignent la terre humide, seulement

un arbre et l'éternel corbeau

—  tu as vu d'autres arbres, tu as connu

d'autres âges de la vie et au matin

il n'y a plus qu'un témoin, un peuplier

malade de l'automne et qui ne sera plus

bientôt qu'un compagnon de fer sous le ciel

où le désir de vivre frémit,

sans chemin, obscur à lui-même.

 

 

 

 

Paul de Roux

Entrevoir

suivi de Le Front contre la vitre

et de La halte obscure

Gallimard, 2014

SG