5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 13:00

 

La foudre l'a réduit

À ce creux de craie noire

Où le calme de l'air

Fait miroiter ses glaives.

 

Nul corbeau ne le prend

Pour complice, pour cage :

On s'écarte du tronc

Ceinturé de bretèches.

 

Quand le printemps se grise

De pistil et d'ovaire

Il croit voir une feuille

Intacte à son chevet.

 

 

 

 

 

Jean-Jacques Celly

Jalons

Plaise au souvenir 1977-1982

Barré-Dayez Éditeurs, 1983

SG