6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 08:00

 

Dans la forêt enneigée des arbres hivernaux j'allais.

Comme pour m'empêcher d'approcher,

Les corps nus s'alignaient serrés ;

Pour leur vie, ils se tenaient solidaires,

Forêt enneigée des arbres hivernaux.

 

Comme un dessin au fusain

Les forêts des arbres hivernaux est poudrée de blanc.

Montrant un instant « le chemin des saints »

Elle dit que ce chemin n'existe pas,

L'amour aussi est sans modèle,

Il faut se soutenir, l'un, l'autre.

 

Il neigeait, voilant les limites marquées,

La forêt des arbres hivernaux me cachait complètement le

    chemin du retour

La forêt des arbres hivernaux épiait

L'épaisseur de neige sur la montage voisine.

Je restais longtemps dans l'attente d'un message.

 

 

 

 

Hwang Ji-U

De l'Hiver-de-l'arbre au Printemps-de-l'arbre

Cent poèmes traduits du coréen par Kim Bona

William Blake & Co., 2006

SG