20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 19:00

 

Dans les chambres des vergers
Ce sont des globes suspendus
Que la course du temps colore
Des lampes que le temps allume
Et dont la lumière est parfum


On respire sous chaque branche
Le fouet odorant de la hâte

 

 

                      *


Ce sont des perles parmi l’herbe
De nacre à mesure plus rose
Que les brumes sont moins lointaines


Des pendeloques plus pesantes
Que moins de linge elles ornent

 

 

                       *

 

Comme ils dorment longtemps
Sous les mille paupières vertes !


Et comme la chaleur


Par la hâte avivée
Leur fait le regard avide !

 

 

 

 

 

Philippe Jaccottet

Poésie 1946-1967

Gallimard, 2007

SG