20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 06:40

 

Palmeraies

Steppes oueds lacs et vous

Forêts de chêne-liège

Je vous réunis sur les murailles de la ville

Où sentinelle

Sans tour de guet

Je reconnais vos feux

Un à un

Ils m'apportent la flamme

Des vents lavés de citronniers

Leurs courses alourdies

Par les départs immobiles

Cette douce mélancolie

Aux aguets de la moindre nouvelle

Emportée comme gibecière

À l'épaule du chasseur qui se retire

 

 

 

 

Tahar Bekri

Je te nomme Tunisie

Al Manar, 2011

SG