15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 08:00

 

La haute futaie éduque ses arbres 
 
Les désaccoutumant de la lumière, elle les oblige 
à faire monter dans les couronnes toute leur verdure 
Ainsi dépérissent 
le don 
de respirer avec tous les rameaux, 
le talent 
d’avoir des branches rien que pour la joie 
 
Elle filtre la pluie, réprimant 
la passion de la soif 
 
Elle fait pousser les arbres 
cime contre cime : 
Aucune ne voit plus que l’autre,  
au vent, tous disent la même chose

 

 

 

Reiner Kunze

Invitation à une tasse au jasmin

Anthologie personnelle de Reiner Kunze

Traduit de l'allemand par Muriel Feuillet et Mireille Gansel

Cheyne, 2013

 

 

 

 

 

 

 

Der Hochwald erzieht seine baüme

 

 

Der Hochwald erzieht seine bäume


Sie des lichtes entwöhnend, zwingt er sie,
all ihr grün in die kronen zu schicken
Die fähigkeit,
mit allen zweigen zu atmen,
das talent,
äste zu haben nur so aus freude,
verkümmern
 
Den regen siebt er, vorbeugend
der leidenschaft des durstes
 
Er läßt die bäume größer werden
wipfel an wipfel:
Keiner sieht mehr als der andere,
dem wind sagen alle das gleiche

 

 

 

Reiner Kunze

SG