29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 21:00

 

Tu ne parles

à personne, tu

ne réponds qu'à

la vie qui s'abrite

en toi — la vie

 

avec ses chemins

emmêlés, ses croisements,

comme à Saint-Fargeau,

les charpentes, os

du temps, de la vie

 

qui tourne et

tourne en toi, avec

ton sang, ancienne

sève des arbres,

 

arbres calmes de 

Saint-Fargeau, arbres

taillés pour le silence

qui ne finit pas.

 

 

 

Richard Rognet

Le promeneur et ses ombres

Gallimard, 2007

 

 

 

 

SG