24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 09:30

 

  L'opulence des arbres nous imposait la crainte. On ne parlait pas devant eux. Sortir les mains de ses poches était le moins que l'on pût faire en croisant ces êtres ventrus sous leur tablier d'écorce. Bourreliers d'une saison où les fonds de pantalon s'usaient sur les leçons de morale.

  On bénissait les buis. Parlait du sapin en termes cousu main. Du chêne on le disait au riche.

  De penser à nos demains de bois blanc sur l'ardoise des chènevières l'œil collé à la vitre, on consignait sa peur.

 

 

 

Pascal Commère

Des laines qui éclairent

Obsidiane & Le temps qu'il fait, 2012

SG