10 février 2019 7 10 /02 /février /2019 11:00

 

Il est une saison où le dimanche est un arbre sec.

Ses branches sont inutiles.

Son ombre s'est absentée pour longtemps

On dit que le temps se repose

Alors que la lumière a disparu

Quand la famille se réunit

C'est parce que personne ne supporte d'être sous cet arbre

Seul

Tout s'immobilise

Et le miroir devient méchant

Acheter une galette et l'avaler seul

Boire un thé et croire qu'on est à l'aise

Mais l'arbre s'allonge et ruine la nuit qui arrive

Des rêves cherchent à accoster dans un port vide

Des images s'abîment en mer

Et des maisons sont investies par l'oubli

Il est une saison où le dimanche ferait bien de ressembler aux autres jours

 

 

 

 

Tahar Ben Jelloun

Que la blessure se ferme

Gallimard, 2012

SG