18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 10:00

 

Derrière les arbres du silence et de la solitude,

dis, bel arbre,

derrière mes yeux,

mon silence,

cette solitude qui ne se veut désespérée,

vous les hommes que je ne veux désespérés,

où est le chant ?

Ô bel arbre, silence et solitude.

Ma main est faite à l'image des mains.

J'ai un immense besoin d'amour.

 

 

 

Gérard Voisin

De tes mains partit le vide

Éditions de la Différence, 1997

SG