20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 17:00

 

L'hiver d'un arbre citadin

est frère de l'homme marchant dans les rues

derrière ses espoirs.

 

Le sang

se ronge.

 

Le tronc

s'émeut.

Un trottoir dans la vague des passants

c'est toute la mer, avec ses expéditions et son grumeau d'épaves.

 

La Toison d'or :

métamorphose

vers peau de lapin, mal lavée de ses écorchures

ou vers tel fruit ardent, dont l'écorce velue

à l'étalage

appelle la caresse ?

 

L'homme fait choix de lui, l'achète,

le pose au creux de l'arbre

comme son printemps à crédit.

 

Il aura donné sa chance

au soleil.

 

 

 

 

 

Marie Claire Bancquart

La paix saignée

précédé de Contrées du corps natal

Obsidiane, 1999

SG