22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 16:35

 

Toujours l'attente

 

comme une scie

qui violente à coups répétés

le tronc abattu

 

comme une hache

qui fend la bûche

atteint le cœur du bois tendre

 

Et saigne la forêt toute entière

 

Et se lamente

dans l'abri de l'ombre

l'infime lueur vacillante

 

Puis le temps refleurit

violette étoilée

 

 

 

 

Yves Gasc

Fenêtre aveugle

suivi de

Esquisse d'un soleil

Le milieu du jour, 1996

SG