31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 06:45

 

Amour s'en va puis la mer questionne

Vexée des bruits qui l'osent interrompre,

Sans l'oser suis-je ou pour daigner me rompre

Fils du pin net d'où l'horizon s'étonne

 

Croisé ce bois pour la fraternité

Rit sans courir sur l'odeur en tempête.

Son droit s'émiette en pommes qui s'émiettent.

L'eau sans réponse implore sa piété.

 

Lui noir sourire entre deux bleus divague

Quand pour changer de figure ils l'élisent

Ou pour toucher au nuage peu vague

Et qui ne sait s'arracher,

                                     mais se brise.

 

 

 

 

Olivier Larronde

Œuvres poétiques complètes

Le Promeneur, 2002

SG