2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 08:00

 

Retour des feuilles... les voix,

très humbles, très justes conseillères,

la pointe audible du léger vent

après elles qui s'épuise — et c'est le silence,

dans le jardin l'immense ignorance...

Bientôt le recommencement

des voix ni trop hautes, ni forcées ou fausses,

l'exact prolongement.

Et cette confiance :

les feuilles rendues au silence

où leur bruit à nouveau se meurt ;

quand on les réentend,

c'est elles qui donnent le ton encore.

 

 

 

 

Judith Chavanne

Un seul bruissement

suivi de Les aînés, ceux qui les suivent

Le bois d'Orion, 2009

SG