8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 19:00

 

Dans la peupleraie à portée de sanglot
de Fuente Vaqueros
quel est l’oiseau qui porte ta voix
Federico
jusqu’à la blancheur de la sierra là-bas
quelle est la feuille d’or
qui bruit de ton génie

Quel est ce pleur quel est ce rire que nous propageons
parmi les feuilles et les oiseaux
sinon ceux de tous les enfants-poètes
qui égrènent le Cante Jondo
sur le luth que caresse le vent de l’inoubli
 

 

 

 

Jean-Louis Clarac
L’ibérante échappée
Encres Vives, 1999

SG