28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 09:11

 

À chaque aube s'élève un flamboyant

l'ombre de ses branches n'existe

que dans le feu

 

Au regard de ses fruits

toute forêt s'incline

dans les fougères de la nuit

 

Encore un peu de sève

sous l'écorce

pour soulever le ciel

 

Mais nul ne sait

quelle espèce d'oiseau

viendra chanter dans son feuillage

sans se brûler la gorge

 

 

 

 

Jean-Max Tixier

À l'index, n°8-9

SG