14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 10:03

 

Il est en toi, le temps des arbres,

après que nous ayons fait l'amour.

 

Endormie sur le lit,

couverte de tes seules paupières.

 

Ne prête pas attention à la peur,

ne dis pas toujours, ne dis pas jamais,

laisse le monde

aller de l'avant.

 

Il est en toi, le temps des arbres,

après que nous ayons fait l'amour.

 

Enveloppée de plaisir

pareille à l’œil noyé de larmes.

 

Ne prête pas attention à la peur,

ne dis pas toujours, ne dis pas jamais,

laisse le monde

aller de l'avant.

 

Il est en toi, le temps des arbres,

après que nous ayons fait l'amour.

 

 

 

 

Kirmen Uribe

Entre-temps, donne-moi la main

Traduit du basque par Kattalin Totorika

Le Castor Astral, 2006

 

 

 

 

 

Zuhaitzen denbora

 

 

Zugan da zuhaitzen denbora
elkar maitatu ondoren.

Ohean lo, betazalek
soilik estaltzen zaituzte.

Ez jarraitu beldurrari,
ez esan beti, ez esan inoiz ez,
utzi libre munduari
bidea egiten.

Zugan da zuhaitzen denbora
elkar maitatu ondoren.

Plazer-urak biltzen zaitu
malkoak begia legez.

Ez jarraitu beldurrari,
ez esan beti, ez  esan inoiz ez,
utzi libre munduari
bidea egiten.

Zugan da zuhaitzen denbora
elkar maitatu ondoren.



Kirmen Uribe

SG