5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 09:55

 

Leurs longs doigts effilés

Pendent, négligemment, de leurs mains fatiguées,

Comme des chapelets aux perles d'émeraudes,

Ou des boucles d'oreilles aux douces teintes chaudes.

Leurs fûts sveltes, galbés dans de lisses gants verts,

Parfois, nous laissent voir, quand ils sont entr'ouverts,

Une peau éraflée de gris perle,

Ou de rose pastel.

 

 

 

Robert Mazeau

Chants de mon Cœur

Art & Arts, 1992

SG