11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 07:30

 

Jeunes filles pareilles à ces beaux arbres en fleurs,

Sans feuilles qui les ombrent et sans fruits qui les ploient,

Jamais ne connaîtrez cet insigne bonheur,

D'être des femmes, un jour, et cette extrême joie,

D'abriter tendrement, sous l'aile de vos branches,

Des nids tout pleins d'oiseaux. Mais, pour votre revanche,

Vous resterez toujours fraîches et parfumées,

      Le printemps, la beauté.

 

 

 

 

Robert Mazeau

Chants de mon Cœur

Art & Arts, 1992

SG