4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 08:58

 

La pomme sur sa branche est son désir, —

Suspension lumineuse, mimique du soleil.

Le branchage a coupé haut son souffle, et sa voix,

Prenant l'angle, articulant mal, se hissant

De rameau en rameau au-dessus d'elle, brouille ses yeux.

Elle est prisonnière de l'arbre et de ses doigts verts.

 

C'est ainsi qu'elle en vient à se rêver arbre,

Et le vent la possède et carde ses jeunes veines,

Il la maintient contre le ciel, contre son bleu rapide,

Il noie dans la lumière la  fièvre de ses mains.

Nul souvenir, nulle crainte, nul espoir en elle

Sinon l'herbe et les ombres à ses pieds.

 

 

 

 

Hart Crane

L'Œuvre poétique

Traduit de l'américain par Hoa Hôï Vuong

Arfuyen, 2015

 

 

 

 

 

 

Garden Abstract

 

 

The apple on its bough is her desire,—
Shining suspension, mimic of the sun.
The bough has caught her breath up, and her voice,
Dumbly articulate in the slant and rise
Of branch on branch above her, blurs her eyes.
She is prisoner of the tree and its green fingers.

 

And so she comes to dream herself the tree,
The wind possessing her, weaving her young veins,
Holding her to the sky and its quick blue,
Drowning the fever of her hands in sunlight.
She has no memory, nor fear, nor hope
Beyond the grass and shadows at her feet.

 

 

Hart Crane

SG