28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 06:08

 

Comme le cocotier

S'élançant majestueux

Dans le ciel

Je ne demandais

Qu'à pousser vers le soleil

 

Comme la tiare

Exhalant son parfum

Dans la brise du soir

Je ne demandais

Qu'à m'ouvrir à la vie

 

Comme l'hibiscus

Flamboyant

Dans le couchant

Je ne demandais

Qu'à brûler d'amour.

 

Mais mon cœur

Est de pierre

Et mon âme

Endurcie

Ne peut plus

S'épanouir.

 

 

 

 

Flora Aurima-Devatine

Au vent de la piroguière  Tifaifai

Éditions Bruno Doucey, 2016

SG