28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 07:25

 

L’arbre, a-t-il un visage caché dans ses ramures ?

Son tronc, est-il un corps,

Ses racines, des pieds ancrés au sol,

Le bruissement de ses feuilles, sa voix ?

 

Son écorce, n’est-elle pas sa peau,

Sa respiration captant le gaz carbonique

Et rejetant l’oxygène, ses poumons ?

 

Les lueurs sur ses feuillages,

Sont peut-être son regard,

Ses odeurs, son parfum d’envoûtement

Pour nous attirer et nous apaiser ?

 

L’arbre, n’est-il pas un être vivant,

Lui qui grandit au fil du temps,

S’élargit, s’épaissit puis vieillit

Et avant de mourir, laisse place

À ses petits et ainsi rejaillit à la vie ?

 

Alors respectons-le dans sa jeunesse

Comme dans sa vieillesse

Car comme nous, tout arbre a un visage.

 

 

                                                1er janvier 2017. 

 

 

 

Catherine Réault-Crosnier

www.crcrosnier.fr

 

 

 

 

L'arbre-visage

Catherine Réault-Crosnier

Peinture à la cire

SG