17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 20:23

 

Vois cet arbre sans nom à présent dépouillé

Noir et nu tel un épouvantail

Il tremble dans l'orage et le vent,

Trait dérisoire sur l'horizon d'hiver.

 

Ainsi devient cette lucide liberté,

Cette jeunesse dont nous disions l'avènement.

Ô lumière n'étions-nous au sortir des ténèbres

Qu'une cohorte de naïfs hallucinés ?

 

 

 

 

Georges-Emmanuel Clancier

Une anthologie immédiate

par Henri Deluy

Fourbis, 1996

SG