22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 14:08

 

Habillé de vert immortel

je me change en mon arbre favori

son écorce aux caresses de silène

instille en moi très fort

le sentiment de mon faible pour lui

maintenant que je suis ce fayard

je crois possible d'augurer

qu'au premier coup de ma hache

l'entaille deviendra la bouche

qui chantera les thèmes

et variations du merle

comme autant d'accords invisibles

nés sous les coups d'un bûcheron

auquel Ronsard ne reprochera rien

car les gouttes du sang de mes nymphes

seront des notes de musique

 

 

 

François Montmaneix

L'Abîme horizontal

La Différence, 2008

commentaires