19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 07:38

 

Un écureuil, sur la bruyère,

Se lave avec de la lumière.

 

Une feuille morte descend,

Doucement portée par le vent.

 

Et le vent balance la feuille

Juste au-dessus de l'écureuil ;

 

Le vent attend, pour la poser,

Légèrement sur la bruyère,

 

Que l'écureuil soit remonté

Sur le chêne de la clairière

 

Où il aime à se balancer

Comme une feuille de lumière.

 

 

 

Maurice Carême

La Lanterne magique : Poèmes pour enfants

1947

SG