7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 08:55

 

Oui, le feuillage brille,
le feuillage continue à briller,
et toi tu pends par-dessus
la terre brune, tel un fruit.

 

Pourtant tu es homme,
pourtant tu fus homme,
Dieu des chemins.

 

 

 

 

János Pilinszky
Poèmes choisis
Traduits du hongrois par Lorand Gaspar
Gallimard, 1982

SG