1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 06:42

 

Quel mot trouver pour ce qui tout d’un coup anime

les arbres des jardins pour le bouillonnement

affriolant des prunus en dentelles fines

pour tant de chair qui s’offre aux magnolias — comment

saisir ce qu’attend de nous ce rose unanime ?

 

comment saisir ces fleurs qui n’attendent sans doute

rien de moi vieille branche au moignon dénudé

arbre mourant ? quel rose extraire de mes doutes ?

j’aimerais le vieux rose humble et voisin du pourpre

qui bientôt recouvrira l’arbre de Judée.

 

 

 

 

Bertrand Degott

Plus que les ronces

Jegun, l'Arrière-Pays, 2013

SG