22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 08:34

 

   L'univers est un corps qui exulte et désespère. Nous y sommes les grains de beauté sur une peau de violence et d'azur et la caresse des vents obscurs nous sème comme nous aimons la terre. Nous prononçons des mots de tempêtes qui exaltent la nuit, le silence et l'aurore. Nous vivons secrets et secrétons l'énigme.
            

 

 

Ton amitié pour l'arbre

Te fait connaître

La verticalité du monde

Ton regard s'envole

Vers le faîte

Où les nuages abritent

Les rigoles du ciel

Tu comprends

Que le sommet

Vaut un abîme

Et que le fond

Est une cime

Où se recueille

Le temps.

 

 

 

 

Daniel Leduc

Revue " Phréatique "

n°70, 1996

SG