21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 08:00

 

Au coin du quai de verdure
Fleurissait un aubépin :
Ses branches ombraient les figures,
Le soir, des enfants riverains.

« Voici la chauve-souris
« Et l'heure de se coucher...
« La balustrade est pourrie  
« Je vous défends d'y toucher. »

Plus tard ! j'aimais Rosemonde !
« J'avoue que vous me plaisez ! »
Gerbe rose au-dessus de l'onde
cachait, la nuit, nos baisers.

Au Pays de mon Enfance,
Plein de tristes sentiments,
Je revins à quarante ans,
Pauvre et veuf sans espérance.

« Mère, dites-moi, ma mère,
« A-t-il fleuri, l'aubépin ?
— Pour faire un quai de rivière
« On l'a coupé ce matin. »

 

 

 

 

Max Jacob

Poèmes épars

Le Cornet à Dés II (Une suite)

Anthologie par Michel Cluny

La Différence, 1994

SG