17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 16:48

 

     Équarrissant l'arbre abattu par trop de terre et de ciel, en stère pour moins d'espace et le feu sec, tranchant recta tronc, branches à la scie conditionnelle — ça mord ou pas, mais bave la sève : la main monte à l'épaule, tire au cœur ; entre deux bûches les doigts fourbus s'ébrouent, creusent l'air en vol de buse.

 

 

 

 

Lionel-Édouard Martin

Faire avec

Soc et Foc, 2015

lionel-edouard-martin.net

 

 

 

 

L'arbre

Nelly Buret

Oiseau
Aquarelle et collage

nellyburet.com

 

SG