29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 14:37

 

Il y a des branches à ma fenêtre

mémoire unie d'une chevelure

moitié cheval

autant de fois humaine

 

des arbres à motif de fleurs

à motif d'un dernier mot pour l'abattage

des arbres me tendent un feuillage ouvert

d'une fraîcheur pure chlorophyllienne

me livrant à l'affût d'une berceuse

moitié-flûte

moitié-source

 

à ma fenêtre au loin

une dame-trèfle me fait la belle

 

par une sagesse de circonstance

valet de cœur des châteaux de cartes

j'ai inventé l'amour d'un jour

sous poids courant

d'années-lumières

 

 

 

 

James Noël

Cheval de feu

Biennale Internationale des Poètes

en Val-de-Marne, 2014

 

Revue IntranQu'îllités

SG